théâtre

Maëlle Poesy / Voltaire / Kevin Keiss

Candide, si c'est ça le meilleur des mondes...

07 > 24 janvier

Raconter, c'est déjouer le destin.

C'était ce qui a motivé Maëlle Poesy et Kevin Keiss lorsqu’ils ont décidé d’adapter Candide à la scène, l’envie de creuser la question : comment se construit une identité ? Raconter l’histoire de Candide, c’est suivre le parcours d’un antihéros qui décale notre lecture du monde. En embarquant avec lui dans ce voyage autour de la terre, sa quête devient notre quête : il est où « le meilleur des mondes » auquel nous aspirons ? Le Candide mis en scène par Maëlle Poesy fait l’expérience de la folie des hommes, de leurs absurdités mais aussi de la nécessité pour chacun de partager son histoire, avec l’assurance que raconter c’est déjouer le destin. Un Candide qui invente ce qu’il peut, comme il peut, pour résister à la violence du monde, entre inquisition et tremblement de terre.

Avec le soutien de l’Onda - Office national de diffusion artistique

[vidéo] • Le teaser de la pièce : Regarder ici

• Interview de Maëlle Poesy : Voir ici


Suivez le fil et réagissez avec twitter: @theatredelacite #maellepoesy

• Retrouvez les coulisses sonores sur Soundcloud !

Voltaire’s caustic worldview is more pertinent than ever. But this is not what inspired Maelle Poesy and Kevin Keiss to adapt Candide for the stage. Rather, the production asks “How do we construct an identity?” Candide tells the story of an anti-hero whose experiences disrupt our reading of the world around us. Journeying within him around the globe, his quest becomes our quest: where is this “best of all worlds” to which we all aspire? Maelle Poesy’s staging of Candide explores human folly and absurdity, but also the individual’s need to share his or her story, safe in the knowledge that we trick fate itself in the telling. Poesy’s Candide does his best to find ways to resist the violence he sees all around, from the Inquisition to the celebrated Lisbon earthquake.

Informations pratiques

du 7 au 24 janvier

jeu 7 janv. | 20h
ven 8 janv. | 20h
sam 9 janv. | 19h
lun 11 janv. | 20h
mar 12 janv. | 20h
jeu 14 janv. | 19h
ven 15 janv. | 20h - Séance annulée
sam 16 janv. | 19h
dim 17 janv. | 15h30
lun 18 janv. | 20h
mar 19 janv. | 20h
jeu 21 janv. | 19h
ven 22 janv. | 20h
sam 23 janv. | 19h
dim 24 janv. | 15h30

durée 1h45
à partir de 12 ans

tarifs 7 à 22 €
de 13 à 30 ans: 13 €


détails des tarifs, par ici

Distribution, production

d'après Voltaire
mise en scène Maëlle Poesy
avec Caroline Arrouas, Gilles Geenen, Marc Lamigeon, Jonas Marmy, Roxane Palazzotto

Adaptation Kévin Keiss et Maëlle Poésy • écriture et dramaturgie Kevin Keiss • scénographie Alban Ho Van • assistante à la scénographie Hélène Jourdan • costumes Camille Vallat • confection Juliette Gaudel • création lumière Jérémie Papin • régie lumière Corentin Schricke • création sonore et régie son Samuel Favart Mikcha • régie Générale et régie Plateau Jordan Deloge • régie Générale et régie Plateau en tournée, en alternance Jordan Deloge / Hugo Hazard • administration le petit bureau - Laure Favret / Claire Guièze • diffusion Thérèse Coriou


Production : Compagnie Drôle de Bizarre.
Coproduction : Théâtre Dijon Bourgogne, centre dramatique national ; Le Théâtre du
Gymnase, Marseille ; L’Espace des Arts, scène nationale de Chalon-sur-Saône.
Avec les soutiens de Eclectik scéno (pour la construction de décor), du Ministère de la
Culture-DRAC Bourgogne, de la Région Bourgogne, de la Ville de Dijon, de l’ADAMI
(L’Adami, société des artistes-interprètes, gère et développe leurs droits en France et
dans le monde pour une plus juste rémunération de leur talent. Elle les accompagne
également avec ses aides aux projets artistiques.)
Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National.
La compagnie Drôle de Bizarre est conventionnée par la ville de Dijon.
Maëlle Poésy est artiste associée à l’Espace des arts scène nationale de Chalon-sur-Saône.