danse

12 > 17 janvier

YASMINE HUGONNET

Le Récital des postures

Un corps est dans l’espace. Il est silencieux et nu, à la fois donné et tendu, aussi graphique et vibrant qu’une esquisse au crayon sur une page blanche. Il a de longs cheveux noirs. Il se fige parfois dans des postures étranges, grotesques, probablement difficiles à tenir. L’enjeu n’est pas de ralentir pour le plaisir de l’exploit mais « pour écarteler le temps » et habiter l’espace ludique, presque enfantin, de la métamorphose. Ainsi le spectateur est-il invité à suivre avec une douceur attentive et généreuse la tension, la vibration qui opère entre mouvement et immobilité, la fluidité des formes et la densité du corps.

 

Yasmine Hugonnet’s exploration of the body, movement and stasis, density and vibration, holds the key to this magnificent piece, opening of the doors of perception. To transport performer and viewer alike to the feather-light, playful realms of metamorphosis. 

 

• • • [DIX MINUTES AVEC]

 

 

"Chorégraphe et interprète, Yasmine Hugonnet déploie un langage corporel aussi puissant que silencieux. Une exploration, souvent solitaire, qui l'a amenée à pratiquer l'art de la ventriloquie..." Lire la suite - Par Léa Poiré - Mouvement

 

 

• • • ALLER PLUS LOIN...

 

Rencontre avec Yasmine Hugonnet après la représentation du lundi 16 janvier

entrée libre

 

 

IMPORTANT : pour la représentation du samedi 14 janvier 2017, l'heure a été avancée à 18h30. Merci de votre compréhension.

 

Informations pratiques

tarifs : 7 à 22 €
de 13 à 30 ans: 13 €


jeu 12 jan. | 19h30
ven 13 jan. | 19h30
sam 14 jan. | 18h30

lun 16 jan. | 19h30 - Représentation suivie d'une rencontre avec Yasmine Hugonnet
mar 17 jan. | 19h30
 

 

 

DISTRIBUTION, PRODUCTION

chorégraphie et interprétation • Yasmine Hugonnet

collaborateur artistique • Michael Nick

création lumière • Dominique Dardant

costume • Scilla Ilardo

regard et replay • Ruth Childs

conseils dramaturgiques • Guy Cools

responsable de diffusion • Jérôme Pique

 

Le spectacle Le Récital des postures a été créé en mars 2014 au Festival Les Printemps de Sévelin, Lausanne, Suisse.

production :  Arts Mouvementés coproduction Théâtre de Sévelin 36, Lausanne soutiens Ville de Montreux,Ville de Lausanne, Pro Helvetia - Fondation Suisse pour la culture, Canton de Vaud, Corodis. Fondation Ernst Göhner, Danse et Dramaturgie 2013-2014, un projet de la Société Suisse des Auteurs.
résidences de création Annexe 36 et Théâtre de Sévelin, Lausanne, Tanzhaus – Zurich, Dampfzentrale – Bern

partenariat : Synalephe, France • Le projet a bénéficié d’un accueil studio au Centre National de la Danse à
Pantin • Yasmine Hugonnet est artiste associée au Théâtre Sévelin 36 (2016-2017) et bénéficie du programme
YAA ! - Young Associated Artist, développé avec Pro Helvetia.

Avec le soutien de l’Onda - Office national de diffusion artistique, 

biographie

YASMINE HUGONNET

Yasmine Hugonnet est danseuse et chorégraphe. Née à Montreux, elle étudie la danse classique puis part à Paris pour intégrer le Conservatoire National Supérieur en danse Contemporaine.

Elle entreprend une recherche autour de la notion de « Présences » au sein du programme de Master « Dance Unlimited » en Hollande (2003-2004). Elle crée ses propres projets chorégraphiques dès l’an 2000, d’abord au sein du collectif Synalephe (travaille notamment à Taiwan avec des artistes non-voyants) puis développe son travail personnel dès 2006.

Lauréate des Pépinières Européennes pour Jeunes Artistes, elle est artiste en résidence en Slovénie en 2006 où elle crée « RE-PLAY », un trio qui sera joué dans plusieurs festivals internationaux, (Impulstanz 8tensions Vienne, Temps d’Image Tanzhaus NRW Düsseldorf...), « Latitude de pose » un premier solo, présenté notamment au festival Artdanthé à Paris, puis « OF OTHER », « A, A ! A ? AA._ » des pièces de groupe, sont co-produites par Maska (Slovénie) et la Tanzhaus NRW à Düsseldorf (Allemagne).

En 2010 elle fonde l’association Arts Mouvementés en Suisse et propose « D’ICI LA » (2010) une création pour le site du Château de Chillon, puis en 2011 « l’Expédition Chorégraphique » un trio pour la Fête de la danse à Fribourg et en 2013 « Le Rituel des Fausses Fleurs », diptyque. Elle s’intéresse au rapport entre forme, image et sensation, à la (dé)-construction du langage chorégraphique, au processus d’incarnation et d’appropriation.

En 2014, elle travaille sur la création du Récital des Postures, pièce qui sera selectionnées pour les Swiss Dance Days 2015. Elle ouvre un premier temps de Laboratoire en mai, sur le projet Spectaculaires, une danse pour un spectateur qui ne voit pas, lors d’une résidence au Point Ephémère à Paris et prépare la création La Traversée des Langues un nouveau solo pour 2015.