théâtre

Le temps des fins

Guillaume Cayet

12 → 17 mai

Un lieu, unique : la forêt. Et trois moments : l’adieu du chasseur au bois qu’on va raser, et à la vie qu’il abritait ; le repli des militants écologistes, dont la police s’apprête à démanteler le camp ; l’attente d’une famille, avant la tempête qui menace de tout dévaster. Trois fins, donc. Fin d’un monde ? Fin du monde ? L’avenir le dira. Une réalité s’achève, une autre s’annonce. Un monde tarde à finir, un autre peine à naître. Entre le passé qui s’accroche et l’avenir en gésine, chacun tâtonne. Se demande ce qui sortira des décombres. C’est cet entre-deux – moment de désorientation et de bifurcation – que Guillaume Cayet porte sur scène. Pour dire notre périlleux présent. Car le temps des fins, c’est le nôtre, ce temps où nous errons, tournons et rageons – à la recherche d’une échappée.

Biographie

Formé au département écrivain-dramaturge de l’ENSATT à Lyon, Guillaume Cayet a écrit une vingtaine de pièces de théâtre dont certaines sont publiées aux éditions Théâtrales ou mises en ondes par France Culture. En 2015, il co-fonde avec Aurélia Lüscher la compagnie Le désordre des choses : B.A.B.A.R le transparent noir, Les Immobiles, Innocent·es, Neuf mouvements pour une cavale, La comparution (la hoggra). Il collabore également avec Julia Vidit, Guillaume Béguin et le Collectif Marthe. En 2021, il crée Grès (tentative de sédimentation) et tourne son premier court-métrage. En 2023, il crée Jeune mort au Festival d’Avignon dans le cadre des Vive le sujet ! avec le musicien Karam Al Zouhir. Le temps des fins est sa 3e mise en scène personnelle. Il est en résidence de création et d’action artistique au TCi depuis 2024.

Mentions

Le temps des fins a été créé le 22 mai 2024, à La Comédie de Valence.

production La Comédie de Valence – CDN Drôme Ardèche, Compagnie Le Désordre des choses
production déléguée La Comédie de Valence - CDN Drôme-Ardèche
coproduction Théâtre Ouvert - Centre National des Dramaturgies Contemporaines, Théâtre de la Manufacture - CDN Nancy Lorraine, Théâtre de la Cité internationale, Scène nationale de l’Essonne, Espace 1789 - Saint-Ouen, Acb - scène nationale Bar-Le-Duc, Lieux Culturels pluridisciplinaires de la ville de Lille, Centre culturel de La Ricamarie.
Avec la participation artistique du Jeune théâtre national.

• Le désordre des choses est une compagnie conventionnée avec la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes. Elle reçoit le soutien de la région Auvergne-Rhône-Alpes et du département du Puy-de-Dôme
• Guillaume Cayet est artiste associé au Théâtre de la Manufacture - CDN Nancy-Lorraine
• La compagnie Le Désordre des choses est en résidence de création et d'action artistique de 2024 à 2025 au Théâtre de la Cité internationale, avec le soutien de la Région Île-de-France. La compagnie le Désordre des choses / Guillaume Cayet est soutenue par le Département de la Seine-Saint-Denis dans le cadre de la résidence artistique à l’Espace 1789 de Saint-Ouen.
• Guillaume Cayet est membre de l’Ensemble artistique de La Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche.
Remerciements à LADAPT Le Safran dans le cadre du programme Culture et Santé soutenu par l’ARS, la DRAC, et la région Auvergne-Rhône-Alpes, à Jazz Action Valence, au restaurant l’Arcade, à Marc Bordreuil, à Chantal Jaunac et à la Mairie de Saint-Michel-de-Chabrillanoux.