théâtre

Nu gît le cœur dans l'obscurité

Maxime Contrepois

06 → 18 février

Peter, la cinquantaine, a perdu son travail, son épouse. C’est un homme défait, hagard, étranger à tout. Privé de présent, privé de futur, le voilà qui décide de partir vers le village où il a vécu il y a longtemps. Un soir, il découvre au milieu de la forêt un hôtel abandonné, à la lisière des bois. Dans ce lieu à l’écart du monde, Peter rencontre Lukas, Susan et Iris. Autour desquels gravite une figure mystérieuse, La Jeune Fille, qui nous parle, à intervalles réguliers, de la dérive d’un être. Ces interlocuteurs, aussi intenses que mystérieux, vont le confronter à lui-même et à son passé. Et lui permettre, lentement, de se réaccorder à la vie. Dans un spectacle immersif à l’esthétique photographique, Maxime Contrepois nous fait naviguer entre différentes strates de réalité. Pourtant, l’improbable rencontre de ces figures et de Peter ne détourne pas du réel et donnent accès à une réalité plus profonde, plus intime, plus nue – et comme enrichie. Maxime Contrepois fait défiler sous nos yeux une étrange compagnie de spectres, qui s’abordent et se débattent, aux limites de la veille et du rêve. Leur improbable rencontre, dans un hors-lieu, et leurs échanges baignés d’onirisme ne détournent pas du réel. Ils donnent accès à une réalité plus profonde, plus intime, plus nue – et comme enrichie.

Biographie

Maxime Contrepois 

Maxime Contrepois suit des études en philosophie, cinéma et théâtre. Il fonde la compagnie Le Beau Danger en 2012 à Dijon, où il fabrique en 2014 son premier spectacle, Erwin Motor, Dévotion de Magali Mougel. En novembre 2016, il crée Anticorps d’après Dina de Magali Mougel à Rennes, au festival Mettre en Scène. En 2019, il crée Après la fin de Dennis Kelly à l’Espace des Arts – scène nationale de Chalon-sur-Saône qui est présenté au TCi en mars 2020. Nu gît le coeur dans l’obscurité est sa première écriture personnelle et le titre de son prochain spectacle qui se créera en janvier 2023.

Mentions

Nu gît le cœur dans l’obscurité sera créé le 11 janvier 2023 à l’Espace des arts de Chalon-sur-Saône 

production Le Beau Danger

coproduction Espace des Arts - Scène nationale de Chalon-sur-Saône, Théâtre de la Cité internationale -Paris et MA - Scène nationale de Montbéliard

résidences de création à MA - Scène nationale de Montbéliard (25), Espace des Arts - Scène nationale de Chalon-sur-Saône (71), TDB Centre dramatique national de Dijon (21), Atheneum (21), Maison Jacques Copeau (21), Mains d’Œuvres (93), Centre dramatique national de Rouen (76) 

avec l’aide à la résidence et l’aide au projet de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté et l’aide au projet de la Ville de Dijon.

Le Beau Danger est aidé au fonctionnement par la Ville de Dijon. 

« Nu gît le cœur dans l’obscurité » est lauréat du Fonds SACD Théâtre.